Jean Baptiste Alaize : Dépasser les traumatismes grâce au sport

par | Mar 16, 2022 | Autonomisation des jeunes | 0 commentaires

Jean-Baptiste Alaize, Champion de la Paix, olympien etquadruple champion du monde de saut en longueur des moins de 23 ans, a été victime du génocide des Tutsi en 1994. Alors qu’il n’a que 3 ans, il est témoin du meurtre de sa mère, grièvement blessé par des coups de machette et laissé pour mort. Il survit miraculeusement mais doit être amputé du tibia. A 7 ans, il est adopté par Danièle et Robert Alaize et s’installe dans un village de la Drôme en France.

« A l’adolescence, le sport est devenu un exutoire, il m’a permis de me sentir libre. Grâce au sport, j’ai pris le bon chemin et j’ai pu dépasser les traumatismes de mon enfance. Chaque victoire est une revanche sur la vie. »