A partir de 17 ans, j’ai participé aux échanges sportifs franco-allemands qui m’ont profondément changé. Les deux guerres mondiales avaient meurtri de nombreuses personnes dans leurs corps et leurs cœurs et ils en portaient encore les stigmates. 

Ainsi mes deux grands-pères continuaient à entretenir une forme d’hostilité vis-à-vis de la population allemande, ce qui avait de l’influence sur mes perceptions. Mais le partage du sport durant ces stages m’a permis de construire des amitiés fortes avec de jeunes athlètes allemands qui perdurent encore aujourd’hui. 

 

  • « Le sport est un ciment fantastique qui permet d’accepter d’autres cultures et d’accélérer les processus de réconciliation entre les peuples en dépassant les préjugés et les haines héritées ; ce genre d’expérience est notamment à l’origine de la création de Peace and Sport. A travers la #WhiteCard, je souhaite célébrer la diversité et la richesse de chaque culture ainsi que la puissance du sport comme vecteur de réconciliation entre les peuples. »

  • France