Alioune NDIAYE, Président du club de Rugby “Les Dragons du village Pilote au Senegal,Manager sportif et Formateur World Rugby, membre de la fédération sénégalaise de Rugby

Alioune NDIAYE, Président du club de Rugby “Les Dragons du village Pilote au Senegal,Manager sportif et Formateur World Rugby, membre de la fédération sénégalaise de Rugby

DRAGONS DU RUGBY DU VILLAGE PILOTE DE DENY BIRANE NDAO

“Village pilote de Deny Birane Ndao” Le Centre qui accueille des enfants de la rue et des enfants en conflit avec la justice mise sur le Rugby pour faciliter leur réinsertion socio-professionnelle. En 2020 les Dragons du village pilote ont réussi à remporter le championnat national U20 et à placer des joueurs en équipe Nationale Sénior et junior.

“Immersion dans la tanière des dragons où le Rugby est un tremplin pour passer de la rue au drapeau” Un Grand Reportage de Youssouph Bodian diffusé sur la RFM 

  • Je vais vous raconter à travers quelques écrits mais aussi une archive sonore à vous faire parvenir comment le Club de Rugby du village Pilote à travers le sport cree la paix sociale et le developpement des enfants en rupture social , par la reinsertion socio-professionelle

  • Senegal
La course des lamentations Gabonaises pour la paix

La course des lamentations Gabonaises pour la paix

Course des lamentations Gabonaise

Déclaration et appel patriotique gabonais depuis Monaco le 6 Avril 2021.

  • L’association humanitaire To Help Gabon à organisée le Dimanche 28 mars La course des lamentations gabonaise, pendant laquelle son fondateur Giorgio Lafropolitain à couru en solo pendant 8 km au départ du consulat du Gabon à Monaco jusqu’au cimetière militaire de Menton et son célèbre monument dédié au tirailleur sénégalais.
    Cette démarche avait pour objectif de rappeler au différends partenaires du Gabon sur le plan économique et social leurs engagements à aider le peuple à sortir du sous développement et la protection des libertés individuelles et collectives qui est le principale cheval de bataille de l’association TO HELP GABON. Mais aussi afin de promouvoir la paix et le dialogue au Gabon. La seconde édition de ce challenge sportif à but humanitaire se déroulera dans la Somme, région du nord de la France dans les prochaines jours.

  • Gabon
Didier Drogba, Vice-Président de Peace and Sport : « L’universalité du sport permet de rassembler les peuples, indépendamment des origines ethniques, des religions ou des convictions politiques »

Didier Drogba, Vice-Président de Peace and Sport : « L’universalité du sport permet de rassembler les peuples, indépendamment des origines ethniques, des religions ou des convictions politiques »

Le 8 octobre 2005, à Khartoum, la Côte d’Ivoire se qualifiait pour la première Coupe du monde de football de son histoire. Cette victoire intervient alors que la guerre civile fait rage et que les affrontements entre les partisans de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara ont fait des milliers de morts dans le pays. Depuis les vestiaires, Didier Drogba invite les joueurs de la sélection à se mettre à genoux et il lance un appel à tous les ivoiriens pour qu’ils déposent les armes et organisent des élections.

 

  • « Notre victoire à Khartoum, c’était une lueur d’espoir après trois années de guerre civile. C’était la preuve que les ivoiriens et que les peuples du monde entier peuvent s’unir, à travers le sport, pour atteindre un même objectif. L’universalité du sport permet de rassembler les peuples, indépendamment des origines ethniques, des religions ou des convictions politiques. Aujourd’hui, je lève ma #WhiteCard au sport en tant que vecteur de rassemblement et de coexistence. »

  • Ivory Coast
Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco : Mon expérience au sein du village Olympique, lieu de rassemblement et d’échanges interculturels.

Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco : Mon expérience au sein du village Olympique, lieu de rassemblement et d’échanges interculturels.

Inspiré par le parcours de mon grand-père John Brendan Kelly Sr, de mon oncle John Brendan Kelly Jr, tous deux Olympiens, et du Prince Albert Ier de Monaco, exemple d’ouverture sur le monde et visionnaire de la paix, j’ai rêvé de participer aux Jeux Olympiques dès mon plus jeune âge. Je me suis pris de passion pour plusieurs sports individuels et collectifs dont la natation, l’escrime, le pentathlon, l’athlétisme, le handball, le football, et bien sûr le bobsleigh. Lors de mes participations aux Jeux Olympiques d’hiver, j’ai découvert une communauté multiculturelle et solidaire.

« Mon expérience au sein du village Olympique lors des Jeux Olympiques d’hiver m’a permis d’aller à la rencontre d’athlètes issus d’autres cultures et de tisser des relations sur un pied d’égalité. Cet apprentissage m’accompagne depuis toujours et il a participé à ma compréhension du monde en tant que Chef d’Etat. A l’occasion de la Journée internationale du Sport au service du Développement et de la Paix, je lève ma #WhiteCard pour promouvoir les valeurs universelles du sport ».

Le sport comme lien social pour la jeunesse

Le sport comme lien social pour la jeunesse

Ouverture d’un centre de jeunes dans le village Damour au Liban:

Le sport a été le prétexte pour que les jeunes se retrouvent, dialoguent et partagent ensemble autour d’une activité collective, dans un village en reconstruction sociale.

Le centre sportif est désormais un lieu de vie incontournable

  • Je suis convaincue que le sport est un levier formidable d'ouverture et de dialogue. Il est créateur de lien social, nécessaire, même dans les conditions les plus extrêmes.

  • Monaco
Joël Bouzou, Président-Fondateur de Peace and Sport : « le sport permet de casser les préjugés hérités et de créer des liens d’amitié durable entre les individus et les peuples »

Joël Bouzou, Président-Fondateur de Peace and Sport : « le sport permet de casser les préjugés hérités et de créer des liens d’amitié durable entre les individus et les peuples »

A partir de 17 ans, j’ai participé aux échanges sportifs franco-allemands qui m’ont profondément changé. Les deux guerres mondiales avaient meurtri de nombreuses personnes dans leurs corps et leurs cœurs et ils en portaient encore les stigmates. 

Ainsi mes deux grands-pères continuaient à entretenir une forme d’hostilité vis-à-vis de la population allemande, ce qui avait de l’influence sur mes perceptions. Mais le partage du sport durant ces stages m’a permis de construire des amitiés fortes avec de jeunes athlètes allemands qui perdurent encore aujourd’hui. 

 

  • « Le sport est un ciment fantastique qui permet d’accepter d’autres cultures et d’accélérer les processus de réconciliation entre les peuples en dépassant les préjugés et les haines héritées ; ce genre d’expérience est notamment à l’origine de la création de Peace and Sport. A travers la #WhiteCard, je souhaite célébrer la diversité et la richesse de chaque culture ainsi que la puissance du sport comme vecteur de réconciliation entre les peuples. »

  • France