Catherine Moyon de Baecque : “Le respect de la différence se vit, se partage, se célèbre”

par | Avr 6, 2021 | Equité des genres, inclusion sociale | 0 commentaires

Catherine Moyon de Baecque est la première athlète française de haut niveau (lancer de disque et de marteau) à avoir brisé la loi du silence dans le sport, suite à des agressions sexuelles aggravées de la part de plusieurs membres de l’équipe de France d’athlétisme, lors d’un stage national.
En dépit de tout, pendant plus de 20 ans, Catherine a résisté, mené et gagné un combat historique, devenu universel, qui a ouvert la voie.

  • "Le respect et la confiance se méritent. Ils ne se décrètent pas. Le respect de la différence se vit, se partage, se célèbre. Il grandit et il s’enrichit au fil du temps et des événements. En cette journée du 6 avril, dans le respect des valeurs de l'Olympisme, je souhaite renouveler mon soutien plein et entier à Joël Bouzou, Président-Fondateur de Peace and Sport, à S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco et à S.A.S. la Princesse Charlène de Monaco pour leurs actions inspirantes en faveur de la paix par le sport. À l’occasion de la Journée internationale du Sport au service du Développement et de la Paix, je lève ma #WhiteCard pour promouvoir les valeurs universelles du sport."

  • France