Abzèta: enseigner la paix par le rugby au Burkina Faso

par | Mar 11, 2022 | Education à la paix, Réconciliation et coexistence | 0 commentaires

Abzèta Tondé est une institutrice burkinabè, elle enseigne depuis 18 ans.

Educatrice passionnée et passionnante, Madame Tondé comme l’appelle affectueusement ses élèves a rejoint l’équipe éducative de Terres en Mêlées il y a maintenant 5 ans pour dit-elle étendre son impact bien au-delà de la salle de classe.

Elle se remémore avec humour ces débuts laborieux avec le ballon de rugby, un sport qu’elle a découvert sur le tard mais avec lequel elle est aujourd’hui en parfaite harmonie.

Pour s’en convaincre il suffit de voir sa prestance lors des séances hebdomadaires d’éducation au développement par le sport (EDS) qu’elle anime en faveur de ses élèves.

Aujourd’hui elle arbore fièrement sa casquette d’ingénieur pédagogique de Terres en Mêlées après moultes formations sur des thématiques aussi diverses que celles de la paix, la confiance en soi, la communication et la coopération.

Convaincue du potentiel pacificateur du sport, elle confie que son engagement au sein de Terres en Mêlées s’est décuplé du fait de la détérioration du climat socio-politique de son pays le Burkina Faso en proie aux attaques terroristes depuis quelques années. Madame Tondé se dit surtout engagé en faveur du déploiement au Burkina du programme Alafia de Terres en Mêlées dont l’objectif est d’éduquer la jeunesse à la paix en utilisant le rugby comme vecteur d’éducation.

  • « J’ai toujours voulu contribuer activement à la construction de la société burkinabè et le métier d’enseignant m’offrait l’opportunité de développer les compétences des élèves afin de favoriser leur réussite ».

  • Burkina Faso