Sylvère Nsengiyumva : rapprocher les communautés divisées à travers le sport

par | Mar 9, 2022 | Compréhension interculturelle et intereligieuse, Education à la paix, Réconciliation et coexistence | 0 commentaires

Sylvère Nsengiyumva est coordinateur du Peacemakers Project au Centre de Jeunes de Kamenge, au Burundi. Ancien athlète, il est Directeur technique de la Fédération d’athlétisme du Burundi depuis 2015. 

« Ce que j’apprécie dans mon métier est, qu’au-delà des médailles et des podiums, les enfants apprennent à se respecter, à se connaître et retrouvent de la joie en jouant. C’est une autre école. 

Du temps de l’école secondaire, j’étais passionné par le #football. Malheureusement, les enfants plus âgés nous chassaient du terrain et j’ai été forcé d’abandonner. Actuellement, quand je vois les enfants jouer ensemble, je m’en réjouis. C’est comme si je retrouvais quelque chose que j’ai perdu.

A mon sens, il faudrait davantage de volonté politique pour encourager les anciens sportifs, les entraîneurs et autres professionnels du sport à œuvrer à la promotion de la #paix par le sport. Il faudrait que les parents et les écoles comprennent que la pratique sportive et l’enseignement des valeurs du sport sont une nécessité absolue pour les enfants et non une perte de temps. » 

 

  • "Mon pays a été ravagé par des guerres ethniques et des divisions se sont installées dans les cœurs. Je suis persuadé qu'inculquer les valeurs du sport, en particulier aux enfants, contribue à trouver un terrain d'entente et à rapprocher les communautés."

  • Burundi