Jayanti Behera – Le sport comme moyen d’inspirer les communautés

Jayanti Behera – Le sport comme moyen d’inspirer les communautés

Jayanti est l’une des meilleures athlètes d’athlétisme d’Inde. Elle participe aux épreuves de 100, 200 et 400 mètres. Alors qu’elle n’avait qu’un an, Jayanti est entrée dans un four à briques enflammé et a subi de graves brûlures qui lui ont causé des dommages permanents. Grandir avec un handicap a certainement été un défi, mais Jayanti a avancé dans la vie sans se décourager et a décidé d’utiliser le sport comme moyen de donner un nouveau souffle à sa vie. Jayanti est désormais médaillée dans de multiples compétitions internationales, dont les Jeux paralympiques asiatiques de 2018, et est une source d’inspiration dans sa ville natale de Sakhigopal, tout en étant un exemple de la façon dont des vies peuvent être changées grâce au sport.

Histoire :
“S’appeler le Sakhigopal Express et inspirer les gens de ma ville natale est très spécial. Entendre l’hymne national après avoir gagné une médaille d’or me remplit de la plus grande fierté.”

Mohadese: le sport comme moyen pour contrôler ses émotions

Mohadese: le sport comme moyen pour contrôler ses émotions

Mohadese est une jeune femme afghane, professeure de yoga certifiée, qui vit à Athènes.
Elle vit en Grèce depuis 3 ans avec sa famille, son frère, sa sœur et sa mère. Elle est déterminée, gentille et généreuse.
Elle vient de terminer une formation d’instructeur d’Autonomie par l’Autodéfense à Athènes.

Histoire :
“Pour moi, le sport est une expression des émotions. Il me permet de me concentrer sur mon esprit, sur une seule chose à la fois – m’empêcher de trop penser. Je me fixe des objectifs et je continue à m’entraîner, à me battre jusqu’à ce que j’y arrive.

Le sport m’a aidée à contrôler mes émotions et à me sentir plus sûre de moi en tant que femme dans la société, ainsi qu’à m’améliorer et à me protéger. Depuis que j’ai commencé à faire du sport il y a 4 ans, j’ai acquis une meilleure connaissance de moi-même et une plus grande conscience.”

6 avril – Programme Terre de Jeux

6 avril – Programme Terre de Jeux

On April 6th, 2022, the Olympic Committee of Cabo Verde organized a multisport event in collaboration with the French Embassy in Cabo Verde and the Paralympic Committee of Cabo Verde, in the framework of Terre de Jeux, a program aimed at promoting the Paris 2024 Olympic and Paralympic Games.

It was a great opportunity to celebrate the International Day of Sport for Development and Peace as well. We gathered 250 children from 5 clubs and schools from Praia (capital city of Cabo Verde), to run an Olympic relay in the city, with an Olympic torch made fo recycled materials. Then, the children practiced 9 different sports (dancing, teqball, karate, handball, fencing, athletics, traditional games, football, basketball) and were sensitized to some important social issues.

This multisport event was organized by the participants of a 5-days workshop managed by Sport for Life, where the trainees worked on how to organize community multisport event with scarce resources. 

Besides the 250 children, the event gathered representatives from the Olympic Committee of Cabo Verde, the French Embassy in Cabo Verde, the Paralympic Committee of Cabo Verde, the National Olympic Academy, Olympic and Paralympic athletes from Cabo Verde, and the diplomatic entities.

  • We organized a multisport event to promote both April 6th and Terre de Jeux, a program aimed at promoting the Paris 2024 Olympic and Paralympic Games. We gathered 250 children from different sport clubs and schools in the city. The event was organized by the Olympic Committee of Cabo Verde, the French Embassy in Cabo Verde and the Paralympic Committee of Cabo Verde.

  • Cape Verde
Zakhi: retrouver la paix intérieure avec le yoga

Zakhi: retrouver la paix intérieure avec le yoga

Zakhi est un professeur de yoga certifié qui travaille avec l’association Yoga and Sport with Refugees, en Grèce. Il a commencé à rejoindre les cours de yoga lorsqu’il était à Lesbos en 2019, puis a décidé de suivre la formation de professeur de yoga proposée par l’organisation.

Récit :
“Dans la première étape depuis que j’ai commencé à faire du yoga, cela m’a aidé à changer tant de choses en moi dont je suis si reconnaissant, à côté de cela quand je m’entraîne avec les gens en classe et quand j’observe la paix à l’intérieur d’eux qui fait tellement apprécier, c’est important pour moi parce que grâce au yoga j’apprends à me connaître davantage, je suis très reconnaissant d’avoir appris cette compétence grâce à l’ONG Yoga and sport with refugees.”

Abhinav Bindra: un sportif qui a marqué l’histoire et un philantrope

Abhinav Bindra: un sportif qui a marqué l’histoire et un philantrope

Abhinav Bindra est un champion olympique indien spécialisé dans le tir. Après avoir marqué l’histoire de l’Inde, en remportant notamment la première médaille d’or individuelle du pays, il a également créé sa propre fondation.

“Ayant pris ma retraite du tir professionnel en 2016, je voulais redonner à la communauté sportive et faire ma part pour que tout le monde ait l’opportunité de découvrir le sport et tout ce qu’il a à enseigner. C’est ce qui m’a poussé à créer la Fondation Abhinav Bindra, dans le but de construire un écosystème d’excellence dans l’écosystème sportif indien et de réunir les athlètes, les joueurs à la base, leurs parties prenantes et le grand public. Les principaux piliers de nos initiatives sont l’intervention (par le biais d’un entraînement de haute performance), l’éducation et l’élévation sociale.”

Histoire :
“Le sport a été et reste mon meilleur professeur. Il m’a appris non seulement à gagner mais aussi à perdre, me donnant ainsi les cadeaux de l’humilité, de l’acceptation et de l’autoréflexion. Il a été ma plus grande motivation, mon plus grand désir de travailler plus dur pour atteindre l’excellence. En cours de route, le sport m’a également donné l’occasion de nouer des liens avec mes coéquipiers, mes entraîneurs et mes rivaux.”

Neeraj Chopra: “le sport nous apprend à être ensemble et unis”

Neeraj Chopra: “le sport nous apprend à être ensemble et unis”

Neeraj Chopra est un lanceur de javelot indien né en 1997. Lors des Jeux olympiques de Tokyo 2021, Neeraj a remporté la médaille d’or en atteignant une distance de 87,58 m, une victoire qui restera dans l’histoire indienne.

Dans une interview accordée à un journal, Neraaj a expliqué qu’il avait dû se dépêcher pour l’un de ses lancers car il devait demander à son compatriote pakistanais, Arshad Nadeem, son javelot. Une vidéo de ce moment est devenue virale sur Internet et a déclenché de nombreux commentaires virulents. Neraaj a alors partagé une vidéo de lui sur Twitter pour calmer la situation et remettre la vidéo dans son contexte. Il a également exprimé son opposition à certains commentaires qui utilisent ses propos comme un outil de propagande dans les tensions entre le Pakistan et l’Inde et a souhaité promouvoir le sport pour ses valeurs fédératrices.

Histoire :
“Le sport est un outil formidable qui nous permet de dépasser les différences sociales, ethniques et religieuses. Le sport nous apprend à être ensemble et unis. C’est pourquoi il ne doit pas être utilisé pour propager des idéologies politiques.”